Viewing entries tagged
donuts

Take a penny... Leave a penny

bagel lyonConnaissez-vous l'expression "Take a penny, leave a penny" ?

Il s'agit d'une tradition que Chères Cousines a décidé d'importer à Lyon directement d'Australie.

Le concept est simple : un pot remplit de pièces de centime se trouve à côté de la caisse. Libre à vous de vous en servir... ou pas !

Si votre porte feuille regorge de petite monnaie qui vous encombre plus qu'elle ne vous sert, vous pouvez vous en délester dans le pot.

Et ça marche aussi dans le sens inverse.

Si, au moment de payer vos donuts ou brownies, il vous manque quelques pièces : le pot est là pour vous aider à régler l'addition.

Sympa l'idée, non ?

Chères Cousines dans "Urban Girl in Lyon"

Article du 14 janvier 2013 paru dans le webzine Urban girl in Lyon

Chères Cousines, l’adresse incontournable des bagels et cookies à Lyon !

Aujourd’hui, pour continuer dans la saga des restos américains à Lyon, la rédaction de UG in Lyon souhaite vous faire découvrir une adresse qui sent bon le New-York des années 60 ! Pour cela, nous avons nommé : « Chères Cousines » ! Ce lieu est un petit bijou de la vie lyonnaise et nous sommes bien décidées à vous en convaincre !

Chères Cousines propose toute la gastronomie typique de la mégalopole américaine : bagels, cookies, donuts, brownies, muffins

Coté bagels, on apprécie particulièrement le « Manhattan » au saumon fumé, le « Jazz Club » au poulet rôti et le « Little Italy » à la mozzarella et aux tomates confites. Mais les autres bagels ne nous laissent pas en reste et ils vous feront voyager à la simple évocation de leur nom tel le « Brooklyn » ou le « Green… Wish Village ».

Cyril Langue, le maître des lieux, nous confie qu’il aime créer des bagels « temporaires » pour certaines occasions à l’image du « Go Obama Go » pour la première élection de Barack Obama en 2008. « C’est une façon d’être toujours innovant et de surprendre ceux qui viennent régulièrement pour mieux les remercier» dit-il.

D’ailleurs l’autre point fort de Chères Cousines, c’est l’accueil ! Cyril a l’art et la manière de vous recevoir et tout se fait le plus naturellement du monde… Bref, c’est « comme à la maison » et on adore !!

Les gourmandes –et même les autres- apprécieront particulièrement les cookies tendres à souhait ! « Ici, le croustillant n’existe pas » déclare Cyril. Pour les cuisinières en herbe, Urban Girl in Lyon a demandé le secret de Chères Cousines afin d’obtenir des cookies qui fondent dans la bouche. « C’est simple, dit-il, il faut faire chauffer votre four à 140°c pas plus ! ».

Loin des grandes chaines, Chères Cousines nous rappelle l’époque du Concorde où les vols supersoniques reliaient New-York à Paris en 3h30. Ouverte en 2006, c’est une petite adresse comme on n’en fait plus…qui gagne vraiment à être connue ! Au moment de notre passage, Cyril est fier de pouvoir nous annoncer l’ouverture, depuis le 02 octobre dernier, d’une seconde enseigne dans le 7e arrondissement. « C’est le fruit de beaucoup d’efforts et j’espère que la rue Chevreul rencontrera autant de succès que la rue Bugeaud ».